Tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans les loisirs créatifs

Les travaux manuels ont de tout temps été appréciés et pratiqués. Peinture, création, ébénisterie, do it yourself… Tout le monde, petits et grands, peut s’y essayer : les loisirs créatifs permettent de joindre l’utile à l’agréable, de s’amuser tout en créant quelque chose qui va servir ensuite. Avant de se lancer dans ce type d’activités créatives, voici tout ce qu’il y a à savoir !

Pratiquer les loisirs créatifs

Pratiquer une activité manuelle procure de nombreux bienfaits, cela développe la créativité et donne libre cours au sens artistique. Les loisirs créatifs comme la peinture permettent de solliciter les deux hémisphères du cerveau : cela a pour conséquence le renforcement de la mémoire et de la concentration, la stimulation de l’imagination, mais aussi la construction d’une meilleure image de soi. On prend plaisir à créer des décorations murales par exemple ou à repeindre un meuble : au-delà de l’expression de soi, ce sont des pièces fonctionnelles et décoratives.

Do it yourself loisirs créatifs peinture effet Charme

Avant-Après DIY de meuble avec la peinture effet Charme numéro 7 Gustavien de https://www.loisircreatif.net

Il s’agit d’un plaisir personnel qui fait énormément de bien à l’estime de soi. Les loisirs créatifs augmentent les compétences, les talents de chacun et la capacité à créer. Cela aiguise par la même occasion le sens de la débrouillardise en pratiquant le bricolage par exemple. Les loisirs créatifs sont adaptés aux adultes, mais aussi aux enfants chez qui le sens artistique est inné. Il est donc important de l’aiguiser en choisissant l’activité qui leur plaira : dessins, peinture, etc. C’est également l’occasion de passer du temps en famille afin de renforcer les liens parents-enfants.

Comment commencer la pratique ?

Avant d’opter pour un type de loisir créatif précis, il est important de connaître son niveau de difficulté, le matériel que sa pratique nécessite, etc. Les possibilités d’activités manuelles étant nombreuses, il est conseillé d’avoir une idée de ce dans quoi on se lance au risque de se disperser et de se retrouver avec une tonne de matériel inutilisé. Il est important de noter que ce type de loisirs inclut de faire quelques investissements, en termes de temps, mais aussi d’argent pour les fournitures et le matériel.

Peindre ou se lancer dans une déco nécessite de la patience et du temps. Ainsi, avant de s’y donner à 100%, pourquoi ne pas se laisser une période d’essai ? Cela permettra d’avoir une idée concrète de ce qu’est la pratique de l’activité choisie, sans trop investir toutefois. Les kits décoratifs ou les packs de base de sujet à décorer par exemple sont une bonne idée pour commencer.

Si la pratique de l’activité choisie plaît, il sera temps d’acheter plus de matériel et de fournitures, plus spécialisées, ainsi que des livres pour peaufiner ses techniques. Ces guides sont généralement détaillés et faciles à comprendre même pour des débutants.

Choisir un art créatif

Les types de loisirs créatifs sont nombreux, des arts créatifs aux activités manuelles textiles, en passant par la décoration ou encore le bricolage, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts et même pour tous les âges. Pour les enfants, les activités ludiques comme le coloriage ou la peinture développent leur motricité fine, tout comme les bijoux en perles, les bracelets brésiliens, etc. qui stimulent leur sens de la créativité et leur imagination. On trouve de nombreux kits et matériel adaptés aux enfants dans le commerce.

Pour les plus grands, la grande tendance de ces dernières années est au DIY ou « Do It Yourself » déco/bricolage. Les tutoriels sous différentes formes fusent, que ce soit sur le web ou à travers la vente de kits en tous genres. Cela consiste à réaliser soi-même des déco d’intérieur ou à retaper soi-même son mobilier par exemple. Dans ce domaine, les possibilités sont infinies. Certains optent pour le serviettage pour décorer des meubles, l’origami pour créer des marques-places ou des guirlandes lumineuses, etc. D’autres préfèrent la pâte Fimo qui permet de réaliser de nombreux objets. La peinture, les déco pour les fêtes, la couture, la cuisine créative, l’up-cycling sont également d’autres idées de loisirs créatifs à pratiquer.

Le matériel de loisirs créatifs

Lorsqu’on décide de se lancer dans la pratique des loisirs créatifs, le mieux est d’acheter uniquement le matériel de base pour commencer. Ensuite, au fur et à mesure que l’on avance dans la pratique, d’autres fournitures peuvent être rajoutées. Cela évite le gaspillage : en effet, certains outils peuvent mieux vous convenir que d’autres, et certains produits ont des dates de péremption.

Une autre astuce consiste à se procurer des outils transversaux dans un premier temps : il s’agit de fournitures qui peuvent servir à plusieurs activités à la fois. Cela permet de les réutiliser dans le cas où l’activité manuelle choisie ne convient finalement pas. Pour les adeptes de la déco, le matériel standard comme les palettes de peinture, les pinceaux, les pochoirs permettent de s’adonner à plusieurs loisirs créatifs à la fois, comme la déco murale, la customisation d’objet, la rénovation de meuble, etc.

Quand il s’agit de se procurer des outils plus spécifiques comme un raboteur ou encore un décapeur thermique, il faudra y réfléchir à deux fois. Ce n’est que lorsque l’activité manuelle commence à passionner réellement que ces outils très spécifiques pourront être achetés.

Aménager et organiser son espace de création

Il est important d’aménager un endroit spécifique où pratiquer les activités manuelles. Cela permet d’être au calme et de ranger en toute sécurité les outils et produits hors de portée des enfants et des animaux. L’idéal serait d’avoir un espace avec un bureau ou un établi modulable, avec des étagères de rangement pour le matériel et les fournitures en aménageant une partie du garage, un grenier, les combles, un sous-sol, une cave par exemple ou encore une pièce entière d’une maison.

Il est également possible de pratiquer des loisirs créatifs en plein air, dans la cour par exemple en y réservant un petit espace. Dans le cas de certaines activités très salissantes comme l’ébénisterie, qui requièrent des produits dangereux, ou qui génèrent des émanations comme la peinture pour meubles, il est même recommandé de travailler à l’extérieur.

Pour les enfants, leur chambre peut servir d’espace pour colorier ou dessiner tant qu’un bureau y est aménagé. Par contre, il faudra toujours les surveiller, surtout si leurs créations nécessitent l’usage d’outils potentiellement dangereux comme une paire de ciseaux.

Pour ce qui est de l’organisation, les outils et le matériel doivent avoir leur place spécifique, sur des étagères ou dans des tiroirs dédiés. Après chaque pratique, il faut veiller à tout bien nettoyer et ranger pour éviter les accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.